Puissance intérieure

mes trucs d’ado
master of puppets
rime of the ancient mariner
sleep my friend and you will see
the dream is my reality
they keep me locked up
sanatarium leave me
just leave me alone
c’est le chaudron magique
druide au féminin
qui a accouché
de la femme révoltée
parce que Camus l’avait oubliée
et Sartre débauchée
et Derrida dépoussiérée
et Thiers Vidal
le vent l’emportera
Un homme ça s’empêche
et une femme ça se débride
pour pousser une braillante
rien de tel
que
Sanatarium!!!
Leave me be
you pull the strings
and I keep reaching up
Aces High
run to the hill
run for your life
London calling
And I live by the river
you can kick us
you can bruise us
Remember the Brixton’s gun
Babylone was burning
with anxiety
The pogo riots
where nothing else
than sweat and fury
mattered girls wanna have fun

she bop

toute première fois
breaking free – moving
I have never forgotten
the fierce freedom
j’ai tiré de quoi alimenter
une révolte déguisée
des mâles métalleux
et puis j’ai tiré la chasse
pour pas voir
pour pas voir les nanas nues

se tordre comme des couleuvres

sous les néons coupant

les prismes déformant
les playboys sous les lits crasseux
aux longs corps blancs corsetés de clous
de fils de cuir torsadés

et les jets putréfiés

de bonne morale outragée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s